Connect with us

Athlétisme

Athlétisme : Louise Maraval, 22 ans et médaillée européenne

sport féminin

Publié

le

Elle est assurément la révélation française en athlétisme. Du haut de ses 22 ans, Louise Maraval a décroché la médaille d’argent sur le 400m haies durant les championnats d’Europe d’athlétisme, ce mardi 11 juin 2024. Mieux encore, elle signe un nouveau record personnel avec un temps de 54’’23. Un excellent début pour la Vendéenne qui fait ses premiers pas seulement « chez les grands ».

Louise Maraval s’accroche derrière Femke Bol

Une soirée inoubliable ! C’est la meilleure manière de résumer la soirée du mardi 11 juin 2024 pour Louise Maraval. La jeune athlète tricolore venait de faire ses premiers pas dans la cour des grands, en allant chercher une médaille dès sa première participation aux Championnats d’Europe d’athlétisme qui se jouent actuellement à Rome, en Italie. « L’année dernière, j’ai fait vice-championne d’Europe chez les U 23, là chez les grandes, ma transition est réussie ! », s’exprime-t-elle en interview après son incroyable prestation.

Déjà entrée dans l’histoire de l’athlétisme français en enregistrant la deuxième meilleure performance de tous les temps sur 400m haies à Marseille avec un temps de 54’’44 (derrière Marie-José Perec et ses 53’’21), l’athlète a su se dépasser et maintenir sa seconde place durant la même épreuve, face à une intouchable Femke Bol. La Néerlandaise a facilement remporté la finale du 400m haies en dominant ses adversaires avec un temps de 52’’49.

Pour autant, cette seconde place ne déplait pas à la Vendéenne qui signe une entrée remarquée chez les pros : « Je savais que derrière Femke Bol, c’était jouable, j’ai réussi à faire ma course, à rester concentrée sur mes intentions. J’ai fait une dernière ligne droite comme j’aime bien. Et je vais récupérer, car demain il y a le relais 4 x 400 m avec de belles choses à aller chercher. »

Le chrono peut encore descendre

Loin d’être submergée par ce qui est déjà une performance mémorable, Louise Maraval reste lucide et continue de viser haut. Rappelant que, outre lors de ces championnats d’Europe, la jeune athlète participera également aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Un défi qu’elle entame avec confiance et sérénité, malgré une première médaille d’argent et un nouveau record à la clé : « C’est ce que je voulais en abordant la course. Je suis heureuse de faire deux courses à ce niveau-là (la demie aussi), en vue des Jeux c’est hyper important. Le chrono peut encore descendre, j’en suis sûre. Dans une course comme ce soir, je savais que je pouvais m’éclater et c’est ce que j’ai fait, j’ai pris énormément de plaisir. »

Les autres résultats de la soirée

Avec cette médaille d’argent de Louise Maraval, la France enregistre un dixième succès dans ces Championnats d’Europe d’athlétisme. On notera également les performances mémorables de trois autres athlètes français qui ont récolté chacun une médaille de bronze : Makenson Gletty sur le décathlon (sous les yeux de l’autre champion français de la discipline Kevin Mayer, qui se contentera d’une qualification olympique), Thomas Gogois au triple saut et Hélène Parisot sur 200m.

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Athlétisme

Athlétisme. Margot Chevrier sacrée championne de France en salle au saut à la perche

sport féminin

Publié

le

Ce weekend se tenaient les Championnats de France d’athlétisme en salle, à Miramas dans les Bouches-du-Rhône. Le saut à la perche a été l’épreuve qui a suscité le plus d’attention, avec une très belle performance des deux favoris : Margot Chevrier chez les femmes, Thibault Collet chez les hommes. Tous deux terminent la compétition avec une médaille d’or chacun.

Médaille d’or et record personnel battu pour Margot Chevrier

On l’attendait et elle n’a pas déçu. Margot Chevrier a défendu son titre de Championne de France de saut à la perche en salle avec la manière. Pour l’édition 2024 de ces championnats, la perchiste de 24 ans a décroché sa troisième médaille d’or en salle grâce à une performance à 4,56 m. Loin d’être satisfaite, elle a passé la barre des 4,66 m ce samedi 17 février 2024, dépassant son précédent record personnel de 2022 qui était de 4,65 m. Mieux, Margot Chevrier signe ici le Record des Championnats, ainsi que la Meilleure performance française de la saison.

Grâce à cette nouvelle victoire, Margot Chevrier cumul trois médailles d’or en salle, et sa sixième médaille d’or d’affilée lors des Championnats de France d’athlétisme. Durant ce weekend, elle se place à la première place du podium devant Ninon Chapelle et ses 4,50m, suivie par Marie-Julie Bonnin à 4,40m (record personnel). Le weekend aurait été parfait si Margot Chevrier avait réussi ses trois tentatives à la barre placée à 4,73 m, minima olympiques pour les Jeux de Paris 2024. Il n’en sera finalement rien, mais la Niçoise peut être fière et satisfaite de ses performances du weekend.

Thibault Collet retrouve sa couronne

Une autre figure du saut à la perche était lui aussi en quête d’un autre sacre durant ces Championnats de France d’athlétisme en salle. Thibault Collet a réussi à réitérer son exploit de 2022 en remportant la médaille d’or du saut à la perche ce dimanche 18 février 2024, avec un saut à 5,76 m. Une performance légèrement inférieure à celle de 2022 où il avait réussi à passer la barre des 5,81 m, mais suffisante pour s’imposer devant Anthony Ammirati et ses 5,70m (record personnel, meilleure performance française espoir de la saison). Alioune Sène clôt le podium avec un saut à 5,64 m. Thibault Collet signe ici son deuxième sacre en salle de sa carrière, et son quatrième titre lors des championnats de France.

Les autres résultats des Championnats de France en salle

Dans les autres disciplines, voici les athlètes féminins ayant remporté la médaille d’or dans leur discipline respective :

  • 60 m : Orlann Olière en 7sec 21
  • 200 m : Pamera Losange en 23sec59
  • 400 m : Amandine Brossier : 51sec69
  • 800 m : Anaïs Bourgoin en 2min 02 sec et 05
  • 1 500m : Agathe Guillemot en 4min 16sec et 41
  • 3 000m : Alice Finot en 9min 06sec et 18
  • 60 m haies : Cyréna Samba-Mayela en 7sec 87
  • Saut en hauteur : Solène Gicquel à 1,86 m
  • Saut en longueur : Angelica Berriot à 6,55 m
  • Triple saut : Ilionis Guillaume à 14,11 m
  • Lancer de poids : Amanda Ngandu-Ntumba à 16,16m
  • Pentathlon : Odile Ahouanwanou avec 4449 points

Continuer à lire...

Tendance