Connect with us

Tennis

Caroline Garcia évoque sa mauvaise dynamique du moment

Publié

le

Après sa défaite lors du deuxième tour de l’Open d’Australie contre Magdalena Frech, Carolina Garcia semblait très ému et a évoqué sa mauvaise dynamique du moment.

Carolina Garcia a connu une saison compliquée et s’est inclinée contre la Polonaise Magdalena Frech (6-4, 7-6 [2]) lors du deuxième tour de l’Open d’Australie. Elle était émue aux micros de L’Équipe et s’est exprimée concernant sa mauvaise dynamique actuelle.

 

Elle avait pourtant bien commencé ce match :

« J’étais devant au score au début du match, mais ça ne partait quand même pas bien. Je ne sais pas trop quoi dire, sur le moment. Ce que j’ai dit il y a deux jours est toujours vrai. Les émotions, le stress, ce sont des choses difficiles en ce moment. Il y a le niveau de jeu et pouvoir jouer au tennis. À partir de là, quand c’est compliqué, tu te bats contre plusieurs personnes. »

 

A t-elle prévue de travailler sur un autre aspect que le tennis après sa saison 2023 compliquée ?

« C’est quelque chose que je fais depuis longtemps, en fait, et je continue à le faire. Mais, si on arrivait à comprendre et à gérer les émotions du jour au lendemain, je pense qu’il n’y aurait plus personne de stressé sur terre. Le sport, c’est difficile, on cherche toujours à trouver des solutions. Parfois, elles sont techniques, parfois tactiques, parfois c’est physique et à d’autres moments c’est de la gestion d’émotions, savoir ce que l’on veut faire. J’aimerais pouvoir vous l’expliquer, mais c’est dur de mettre des mots dessus. J’imagine que de l’extérieur les moments par lesquels je passe sur le terrain peuvent sembler excessifs, mais c’est comme ça. Parfois, ça reste à l’intérieur et personne ne voit rien, parfois ça sort et ça fait du bien. »

 

Sa tristesse actuelle :

« Après… Ce n’est qu’un deuxième tour de l’Open d’Australie, mais je joue une fille qui est moins bien classée. Pourquoi je me mets dans un état pareil ? J’en sais rien, en fait. Mais depuis un certain temps, c’est comme ça et je n’arrive pas à le dépasser. En fait, ça me bouffe. Parfois, je me demande pourquoi je fais ça. Mais chaque jour je me dis que je vais continuer à essayer. Peut-être qu’au bout, je retiendrai la leçon de ma carrière sportive pour passer à autre chose. J’aurais beaucoup appris sur moi-même et ça m’aidera dans ma vie d’après. Mais parfois, tu te demandes pourquoi tu fais ça. Et il y a l’équipe, la famille… Tu es tout le temps dans la machine à laver et tu dois y aller. »

Pense t-elle à faire un break ?

« Parfois, j’y pense. Je me dis que ça pourrait me permettre de penser à autre chose, mais il y a de bons paramètres et de mauvais dans toutes les options, continuer ou faire un break. Il n’y a pas de bonnes solutions, je pense. C’est sûr que là, c’est très difficile. Mais je n’oublie pas les bons matches que j’ai faits en début de saison, notamment à la United Cup. Ce n’était pas du tout le même début de saison que l’an dernier et c’est ce qui rend cette défaite encore plus difficile. Mais je ne veux pas tout oublier, car il y a eu du positif, à cause de ce match. » (Déclarations via lequipe.fr).

 

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Iga Swiatek remporte Roland Garros pour la quatrième fois !

Publié

le

Par

Iga Swiatek est entrée davantage dans l’historie du tennis féminine et a de nouveau remporté Roland Garros, pour la quatrième fois. Elle s’est imposée en finale contre l’Italienne Jasmine Paolini.

 

La finale féminine de Roland Garros opposait la Polonaise Iga Swiatek à l’Italienne Jasmine Paolini. Ce n’était pas une première pour Iga Swiatek, qui est habituée aux finales. Elle l’a rapidement démontrée, en s’imposant (6-2, 6-1). Il s’agit de son cinquième titre en grand chlem, le quatrième à Roland Garros. Durant cette finale, elle a a réussi 18 coups gagnants contre 13 fautes directes, et a notamment mis une pression énorme sur le service son adversaire. Elle a gagné 57 points au total, et n’en a perdu que 31. Avec ce nouveau titre, elle devient la troisième joueuse (homme ou femme) à remporter les cinq premières finales de Grand Chelem disputées. Elle rejoint ainsi Roger Federer (7-0) et Monica Seles (6-0). À noter que la Polonaise devient également la première joueuse née après 1990 à détenir 5 titres majeurs.

 

Ses déclarations après la victoire :

Cinquième titre en grand chlem :

« Ce tournoi a été quelque peu surréaliste avec ce deuxième tour face à Naomi Osaka. Mais j’ai su hausser mon niveau match après match. Je suis vraiment fière de moi, notamment parce que j’étais pas mal attendue sur ce tournoi. J’avais beaucoup de pression. Je suis vraiment heureuse d’avoir su tout gérer et d’avoir gagné. »

 

Son émotion après la victoire :

« J’adore cet endroit, honnêtement »J’attends chaque année de revenir ici. J’étais presque éliminée du tournoi au deuxième tour, alors je vous remercie de m’avoir soutenue et encouragée, j’avais aussi besoin de croire que ce moment était possible. »

 

Une finale parfaite ? 

« Dans la mesure où je me fais breaker au début du match, je ne dirais pas que c’était parfait, non. Mais par rapport à toute la pression qui entoure une finale, je dirais que c’était un bon match. »

 

Son évolution rapide :

« C’est dingue, oui. J’ai l’impression qu’au tennis c’est un peu pareil pour tout le monde. Il faut arriver à dépasser ces moments où vous ne pouvez pas entrer dans un tournoi, où vous êtes obligé de jouer le circuit ITF. Mais c’est vrai que, pour moi, tout est allé vite. Mes progrès ont été rapides et je n’ai jamais arrêté. J’en suis très fière. Oui, c’est étrange, mais d’un autre côté, j’avais quoi… 18 ans… »

 

Sa série de victoires : 

« Pour être honnête, j’ai appris que je pouvais le faire. Il y a huit semaines de ça, quand je suis partie jouer la Billie Jean King Cup, c’était difficile de me dire que j’allais être absente de chez moi aussi longtemps. Je regardais le calendrier sur mon téléphone et je me demandais comment j’allais survivre à ça, ça avait l’air dingue. Mais me voilà… En fait, j’ai appris que si je profitais de la vie sur le court, si je profitais du fait d’être à Madrid, à Rome et ici, cela me permettrait de conserver de la fraîcheur. Mais maintenant, il va falloir que je récupère de tous ces efforts. Et seulement après on verra quels sont les plans pour le gazon. »

 

Continuer à lire...

Tennis

La dernière française en lice à Roland-Garros a été éliminée

Publié

le

Par

Varvara Gracheva était la dernière joueuse française en lice lors des huitièmes de finale de Roland-Garros. Mais toutefois, elle a été éliminée hier contre la Russe Mirra Andreeva, sur le court Suzanne-Lenglen.

 

Dernière française en lice aux huitièmes de finale de Roland-Garros, Varvara Gracheva jouait hier contre la Russe Mirra Andreev. Elle représentait la France car elle n’était pas simplement la dernière joueuse française en lice, mais la dernière française tout court, suite à l’élimination de Corentin Moutet. Mais malheureusement, elle a perdu ce match (7-5, 6-2) et est donc éliminée de la compétition. À seulement 17 ans, Mirra Andreev, a montré un niveau de jeu impressionnant et s’est qualifié pour les les quarts de finale d’un Grand Chelem, pour la première fois de sa carrière.

Du haut de son mètre 45, elle est une jeune prodige depuis plusieurs années et l’a bien confirmé hier. Elle fut notamment une finaliste de l’Open d’Australie juniors 2023 après avoir remporté ses 4 premiers titres sur le circuit ITF en 2022, elle a également atteint les huitièmes de finale du WTA 1000 de Madrid, ainsi que le troisième tour à Roland-Garros, en sortant des qualifications avant de se qualifier pour son premier huitième de finale en Grand Chelem à Wimbledon. Après sa victoire, elle s’est exprimée concernant le public présent lors du dernier match. « C’était dur de jouer contre le public français. Je suis très contente de ma gestion du match. Merci pour le soutien, non pas de tout le monde mais de quelques uns d’entre-vous ! Pour gérer ça, je me disais que les encouragements pour mon adversaire étaient pour moi. J’imaginais que les gens qui criaient « Varvara, Varvara » disaient en fait mon nom pour m’encourager ! » Elle affrontera maintenant Aryna Sabalenka en quarts de finale.

 

Continuer à lire...

Dossier

Les résultats Rolland Garros féminin

sport féminin

Publié

le

Les premiers échanges sur terre battue ont démarré. Sans surprise, certaines stars du tennis mondial féminin ont passé le premier tour de Rolland Garros. D’autres doivent encore batailler pour aller chercher une qualification pour le deuxième tour. Dans le clan tricolore, les joueuses ont connu des fortunes diverses dans ce premier tour.

Les qualifiées pour le deuxième tour

Dans le match d’ouverture de cette édition 2024 du tournoi de tennis de Rolland Garros, la numéro 1 mondial Iga Swiatek a fait honneur à son rang, en remportant sans forcer son match 6-1 6-2 face à la Française Léolia Jeanjean, issue des qualifications. Au second tour, la Polonaise sera opposée à la Japonaise Naomi Osaka, qui s’est imposée 1-6 6-4 5-7 face à l’Italienne Lucia Bronzetti. La tête de série numéro 5 Markéta Vondrousova se qualifie également pour le prochain tour, et sera aux prises avec l’Américaine Katie Volynets. L’autre Américaine Coco Gauff a elle aussi réussi à passer le premier tour, et sera opposée à la Slovène Tamara Zidansek.

Dans son match face à l’Américaine Sachia Vickery, la Tunisienne Ons Jabeur remporte la victoire 3-6 2-6, et sera à l’affiche avec la Colombienne Camila Osorio au second tour. Enfin, la Lettone Jelena Ostapenko, tête de série numéro 9, rejoint également le second tour de Rolland Garros, pour y retrouver la Danoise Clara Tauson.

Chez les Françaises

Du côté des Françaises, sur les onze joueuses engagées, seulement quatre ont décroché leurs places pour la suite de la compétition. Tout d’abord, Chloé Paquet a remporté son match face à la Russe Diana Shnaider, sur le score de 6-3 6-1. Elle retrouvera au second tour la Tchèque Katerina Siniakova. Ensuite, on retrouve Caroline Garcia qui a renversé son adversaire l’Allemande Eva Lys pour remporter le match 6-4 5-7 2-6.

Au second tour, la 23e mondial devra se défaire de l’Américaine Sofia Kenin. Dans le choc 100% tricolore, Diane Parry a pris le meilleur sur sa compatriote Fiona Ferro après un match assez intense qui se termine sur le score de 6-3 3-6 3-6 en faveur de la Niçoise. Diane Parry sera opposée à Elina Svitolina au second tour. Pour finir, Varvara Gracheva a créé l’exploit en s’imposant face à la tête de série numéro 6 Maria Sakkari, remportant le match 6-3 4-6 3-6. La Française affrontera l’Américaine Bernarda Pera au second tour.

À l’issue de cette première journée du 1er tour de Rolland Garros, le tournoi s’arrête donc pour Fiona Ferro, Elsa Jacquemot (battue par la Roumaine Ana Bogdan 1-6 3-6), Clara Burel (battue par la Russe Anna Kalinskaya 7-6 7-5), Jessika Ponchet (défaite 6-2 6-0 par la Canadienne L.A Fernandez) et Léolia Jeanjean.

Les matchs à venir

Deux Françaises sont encore en lice pour atteindre le second tour de Rolland Garros 2024. Tout d’abord, Alizé Cornet devra se défaire de la tête de série numéro 7 la Chinoise Qinwen Zheng. Kristina Mladenovic devra également remporter son match face à la Croate Petra Martic afin de continuer l’aventure Portes d’Auteuil. Enfin, Angelique Kerber, la tête de série numéro 4 la Kazakhe Elena Rybakina, Madison Keys ainsi que la numéro 2 mondial la Biélarusse Aryna Sabalenka feront leur entrée de jeu aujourd’hui.

Continuer à lire...

Tendance