Connect with us

Basketball

Céline Dumerc annonce sa retraite à la fin de la saison

Publié

le

Emblématique meneuse de basketball française, Céline Dumerc annonce qu’elle prendra sa retraite à la fin de cette saison. À 40 ans, elle ne débutera pas une nouvelle saison. Elle a décrété que le moment de raccrocher était arrivé. Découvrez plus d’informations dans cet article.

 

« Fin du suspense, cette fois-ci j’arrête. Si ne je ne parlais qu’en écoutant mon cireur, l’amour de ce jeu me ferait continuer jusqu’à l’éternité. Mais si je veux être honnête avec vous, avec moi, je sens que je dois m’arrêter là. Et quelle chance de vivre cette énième saison en décrochant la Coupe de France. Tout en sachant qu’il reste encore un quart de finale à jouer face à Bourges. Et pourquoi pas plus si on se laisse porter par de doux rêves. J’ai maintenant l’esprit libre, et je vais profiter de ces derniers instants sur les parquets, avec vous. »

Voici les mots de Céline Dumerc pour annoncer son vrai départ. Après deux faux départs en 2021 et 2022, elle semble cette fois, certaine de son choix. L’emblématique meneuse de 40 ans ne débutera pas une nouvelle saison de basketball. Elle peut être très fière de sa carrière incroyable et de son palmarès très garni. 262 sélections en Équipe de France, un record. 7 titres de champions de France, en 2006, 2008, 2009, 2012, 2013, 2015 et 2021. 7 Coupes de France, en 2005, 2006, 2008, 2009, 2014, 2022 et 2023 et une Eurocoupe en 2016. Elle a également reçu des distinctions personnelles, comme le titre de MVP en 2007-2008 et 2013-2014.

 

https://twitter.com/BasketLandes/status/1653348610749153287?s=20

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

L’ASVEL s’est inclinée face à Fenerbahce pour la Supercoupe de Basket

Publié

le

Par

L’ASVEL, vainqueur de l’Eurocup affrontait Fenerbahce, vainqueur de l’EuroLeague hier soir dans le cadre de la Supercoupe de Basket féminin. Malheureusement, les françaises vont s’incliner. 

 

La 12ème édition de la Supercoupe de Basket féminin se jouait hier soir. Elle opposait le vainqueur de l’Eurocup, à savoir l’ASVEL et le vainqueur de l’EuroLeague, Fenerbahce. Le match démarrait mal pour les françaises, qui avaient plusieurs absentes de taille. Et cela s’est rapidement vu au cours de cette rencontre car dès le premier quart temps, les turques 16-26. Elles se sont au final inclinées 109-52. Deuxième victoire de suite pour l’ASVEL, qui devra se ressaisir rapidement. À noter que ces deux équipes vont se retrouver cette saison dans le groupe A de l’EuroLeague Women. L’ASVEL prendre t-il sa revanche ?

La réaction d’Alexia Chery : « On a beaucoup de malchance en ce moment, tout nous tombe dessus à la fois. On a vu ce soir que si on subit, on ne peut pas jouer. Face à une telle équipe, tout se paye cash. Ça va tellement vite que les jeunes ont une ou deux secondes de retard. Nous sommes frustrées car c’était un titre à jouer. Mais je suis très fière des jeunes, qui nous aident beaucoup à l’entraînement. C’est une opportunité en or pour elles et on veut gagner dimanche contre Angers pour prouver qu’elles ont le niveau. »

Continuer à lire...

Basketball

L’équipe de France féminine de basket perd une place au classement FIBA

sport féminin

Publié

le

Le nouveau classement FIBA des meilleures nations du basket féminin a été mis à jour en août 2023, et la France perd une place au profit de la Belgique. Un changement dans la hiérarchie qui fait suite à la défaite des Françaises lors de la demi-finale du dernier Euro qui s’est joué en Israël et en Slovénie. Ainsi, la sélection féminine de basketball français se tient maintenant en septième position dans la liste des meilleures nations au monde.

Une défaite qui coute cher en Coupe d’Europe

Tout allait pourtant bien pour Sarah Michel et ses coéquipières en début d’année, lors des qualifications pour l’Euro 2023. La France avait entamé un parcours sans bavure en battant successivement la Lituanie puis la Finlande en vue d’une place pour la Coupe d’Europe de basketball féminin. Les filles emmenées par Jean-Aimé Toupane proposaient alors un bon bilan lors des matchs de préparations qui se sont tenus du mois de mai jusqu’à la première semaine du mois de juin 2023 : 5 victoires pour 5 matchs. Une fois la compétition lancée, les Bleues ont maintenu leur bonne forme en s’imposant lors de ses trois matchs de poules face à l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Slovénie.

On constate alors que les scores sont beaucoup plus serrés, mais les Françaises assurent leur place en quart de finale où elles retrouvent le Monténégro. Durant ce quart de finale, les Françaises déroulent et s’imposent largement sur le score de 89-46. On pense alors que la France est inarrêtable, mais c’était sans compter la force de caractère des Belges qui ont mis un terme à la série de 9 victoires de suite de l’équipe de France.

En demi-finale de la Coupe d’Europe de basketball féminin, la France s’incline sur le score de 67-63, et doit se contenter de la troisième place après un dixième succès dans cette campagne 2023 de l’Euro, cette fois face à la Hongrie sur le score de 82-68. La Belgique bat alors l’Espagne sur le score de 64-58, et remporte sa première coupe continentale.

Une victoire qui a de fortes conséquences, puisqu’elle permet aux Belges de ravir la 6e place au classement mondial à la France. Mieux, Emma Meesseman et ses coéquipières gagnent aussi une place au classement européen, et passe une fois encore devant la France : 1er Espagne, 2e Belgique, 3e France. Cette défaite en demi-finale de la Coupe d’Europe de basketball a donc eu de graves répercussions pour la France au classement FIBA.

Le TOP 10 des nations du basket féminin au classement FIBA se présente alors comme suit :

  1. USA avec 834.6 pts
  2. Chine avec 687.1 pts
  3. Australie avec 668.3 pts
  4. Espagne avec 662.1 pts
  5. Canada avec 655.4 pts
  6. Belgique avec 654.6 pts
  7. France avec 643.8 pts
  8. Brésil avec 612.6 pts
  9. Japon avec 604.4 pts
  10. Serbie avec 579.3 pts

Statuquo chez les hommes

Du côté de leurs homologues masculins, le constat est tout aussi peu reluisant. En effet, la France emmenée par Vincent Collet n’a pas réussi à atteindre les phases finales de la dernière Coupe du Monde, remportée par l’Allemagne. Malgré ici aussi une très mauvaise opération des représentants tricolores, leur classement n’a pas subi le même sort que chez les femmes. Ainsi, la France reste à la 5e place mondiale avec 715.9 pts.

Continuer à lire...

Basketball

Skweek va diffuser la Ligue Féminine de Basketball et le match des champions

Publié

le

Par

Une couverture médiatique exceptionnelle pour le premier rendez-vous de la saison de Ligue Féminine. En effet, le Match des Champions LFB 2023 sera co-diffusé en direct à partir de 20h30 sur la chaine gratuite Sport en France, sur la plateforme Skweek et sera disponible sur la chaine YouTube de la FFBB.

 

Ce vendredi se jouera le match des Champions entre Lyon et Basket Landes. Cette affiche de haut niveau sera co-diffusé en direct à partir de 20h30 sur la chaine gratuite Sport en France, sur la plateforme Skweek et sera disponible sur la chaine YouTube de la FFBB. Lukas Nicot sera accompagné de Frédéric Weis, pour près de deux heures de direct. Frédéric Mazeas et Melissa Diawakana animeront de leur côté la diffision pour Skweek.

En ce qui concerne la Coupe de France féminine, la plateforme retransmettra les demi-finales et la finale. Ces deux finales seront codiffusées avec la Chaine l’Equipe. Pour ce qui est de la Ligue féminine de Basketball, dès la reprise du championnat le 23 septembre, SKWEEK proposera une affiche de LFB par semaine, le samedi à 19h00 ainsi que l’intégralité des playoffs et les finales, en co-diffusion avec Sport en France.

 

Les réactions officielles :

Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB : « Je me réjouis de cet accord entre la fédération et Skweek qui permettra d’accroître la diffusion du basket féminin et de la Coupe de France. Cet accord vient compléter le dispositif en clair déjà mis en place par la fédération ainsi que le contrat conclu pour la Betclic ELITE. Il permettra aux fans de suivre leurs clubs favoris quelles que soient les compétitions dans lesquelles ils sont engagés. »

Oleg Petrov, Directeur Général de SKWEEK :  « Nous sommes très heureux de poursuivre notre engagement aux côtés du basket français en nous associant avec la Fédération Française de BasketBall. Cet accord permettra à SKWEEK de continuer d’accompagner la croissance du basket français en intégrant les rencontres de Coupe de France et de Ligue Féminine de Basketball à son offre riche de plus de 800 matchs. Notre philosophie est de mettre en avant, de la meilleure des manières, le basket français dans son ensemble. Cela passe par une plus importante médiatisation du basket féminin. C’est la raison pour laquelle nous sommes ravis de proposer une affiche de LFB par semaine ainsi que l’intégralité des playoffs et les finales. »

Continuer à lire...

Tendance