Connect with us

Football

Clara Mateo et Naomie Feller donnent des nouvelles des Bleues depuis l’Australie

Publié

le

Après Sakina Karchaoui et Vicky Becho, ce sont Clara Mateo et Naomie Feller  qui se sont exprimées en direct de leur camp de base près de Sydney. Elles affront qu’elles seront prêtes pour le jour J. Découvrez certains de leurs propos.

 

Les paroles de Clara Mateo : 

Leur camp de base près de Sidney :

« On n’a pas encore eu le temps de tout expérimenter mais ces moments à passer ensemble sont importants car  la compétition va être longue. On a de quoi bien s’occuper, avec notamment une table de ping-pong. Certaines ont déjà échangé quelques balles. Le staff y vient de temps en temps, souvent quand nous n’y sommes pas. Cela reste notre salle à nous. Ce camp de base a vraiment été bien aménagé, très bien customisé, la salle de musculation a été faite sur mesure pour que l’on soit dans les meilleures conditions. On s’y sent bien. Les parties de loup-garou n’ont pas encore commencé mais je pense que l’on y viendra assez rapidement. Il y a aussi un autre jeu qui s’appelle undercover dont les parties ont commencé. »

 

Le rythme australien :

« De mon côté, cela s’est fait assez rapidement, je n’ai pas eu de difficultés particulières à m’endormir et à faire des nuits complètes. En fait,on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas vraiment de vérité entre deux filles qui avaient suivi le même protocole dans l’avion et lors des nuits passées à l’hôtel. Cela dépend vraiment de chacune. »

 

Les adversaires des Bleues lors de la phase de poules :

« Il s’agit de trois adversaires aux registres différents. On commence par la Jamaïque, une équipe qui met beaucoup d’impact physique, il va falloir bien répondre sur le plan athlétique. On sait que l’on sera attendues dans ce domaine-là et il faudra réussir à répondre sur le plan technique. Le Brésil travaille depuis de nombreuses années, beaucoup de jeunes joueuses arrivent maintenant à maturité et il a aussi des joueuses d’expérience. Cela sera une très belle rencontre. On connaît moins le Panama. On prendra les matches les uns à la suite des autres, on va d’abord se concentrer cette semaine sur l’opposition face à la Jamaïque. »

 

Il sera possibile de rivaliser physiquement ?

« Je pense que cette Équipe de France peut rivaliser sur le plan physique. On a aussi d’autres qualités que les qualités physiques, des qualités techniques et tactiques. On travaille tous les jours aux entraînements pour développer nos capacités athlétiques. L’aspect physique englobe plusieurs aspects comme celui de répéter les efforts à très haute intensité. On continue de bien travailler aux entraînements. On sera prêtes le jour J pour répondre sur les différents aspects. »

 

L’absence de supporters français :

« Forcément, on aime quand il y a un public avec nous. Donc cela va changer. Mais on a vu dimanche à l’entraînement qu’il y avait quand même quelques supporters présents et très heureux de venir à notre rencontre. Les stades vont être remplis pour les différents matches et que les gens soient avec nous ou contre nous, cela va nous transcender et nous donner une force supplémentaire. Ceux qui ne supportent pas la France pour le moment vont peut-être se découvrir supporters de notre équipe au fil de la compétition. En tout cas, on donnera tout sur le terrain en sachant qu’à l’autre bout du monde, en France, on sera très soutenues et regardées. »

 

Les paroles de Naomie Feller :

Leur camp de base :

« On se sent bien, le camp de base a été adapté à nos besoins, avec une salle de vie où on peut passer pas mal de temps ensemble. C’est un endroit convivial où l’on peut se retrouver, faire des jeux de société ou pas mal d’autres petites choses, du basket, de la Xbox. C’est intéressant. Nous avons une salle de musculation aussi. »

 

Le remplacement de Salma Bacha :

« Comme l’a dit Clara, on est polyvalentes. J’ai déjà testé tous les postes en attaque, je m’y sens à l’aise. Je n’ai pas de préférence, je sais que je peux jouer aux trois postes et je m’y adapte. La meilleure chose à faire c’est vraiment de donner le meilleur de soi-même. Je suis quelqu’un de rapide, je peux demander en profondeur, des situations que l’on retrouve souvent en match, je sais que je peux apporter ça. »

 

Sa première compétition internationale majeure :

« Comme tout le monde, je suis forcément très contente d’être ici, de partager ce moment-là avec l’Équipe de France. J’ai une très grande hâte de commencer la compétition, j’attends et je travaille beaucoup pour être prête. »

 

L’apport des jeunes joueuses dans cette équipes :

« On s’intègre bien parce que les anciennes nous mettent à l’aise. Elles sont beaucoup derrière nous aux entraînements pour nous dire ce qui est bien ou pas. De notre côté, on essaye d’apporter notre touche de jeunesse qui peut faire du bien à l’équipe, je pense. »

 

Déclarations et photo via fff.fr.

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

La liste d’Hervé Renard pour les prochains matchs de qualifications pour l’EURO 2025

Publié

le

Par

Hervé Renard vient de dévoiler la liste de l’Équipe de France féminine, pour les prochains matchs de qualifications pour l’EURO 2025. Un total de 24 joueuses ont été convoquées pour les deux matchs en question.

 

Dans le cadre des matchs de qualifications pour l’EURO 2025, l’Équipe de France féminine va affronter deux fois l’Angleterre, en Angleterre au St. James’ Park de Newcastle le vendredi 31 mai à 21h00, puis en France au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, le mardi 4 juin. Deux match très importants à venir pour les Bleues, qui ont bien débuté cette campagne de qualifications, avec des victoires contre l’Irlande et la Suède.

 

La liste des 24 joueuses convoquées :

​Les gardiennes : Durand Solène, Peyraud-Magnin Pauline et Picaud Constance.

Les défenseures : Bacha Selma, Cascarino Estelle, De Almeida Elisa, Karchaoui Sakina, Lakrar Maelle, Perisset Eve, Renard Wendy et Samoura Thiniba.

Les milieux de terrains : Baltimore Sandy, Dali Kenza, Geyoro Grace, Henry Amandine, Le Garrec Léa et Toletti Sandie.

Les attaquantes : Becho Vicki, Benyahia Inès, Cascarino Delphine, Diani Kadidiatou, Dufour Julie, Katoto Marie-Antoinette et Ribadeira Louna.

 

 

Continuer à lire...

Football

Alexia Putellas prolonge son contrat avec le FC Barcelone

Publié

le

Par

C’est officiel depuis hier, le FC Barcelone et Alexia Putellas ont trouvé un accord pour que la joueuse reste au club pendant deux saisons supplémentaires jusqu’au 30 juin 2026, avec la possibilité d’une troisième année.

 

À quelques jours de la finale de la Ligue des Champions féminine, le FC Barcelone a annoncé la prolongation de contrat d’Alexia Putellas. Elle prolonge son contrat de deux saisons supplémentaires, avec une option pour une troisième année. C’est une grande nouvelle pour le club Catalan, qui va garder la Ballon d’Or 2021 et 2022 pour de nombreuses années encore. Il s’agit de l’une des meilleures joueuses de l’histoire du football féminin. Elle dispose de plusieurs records avec le FC Barcelona. En effet, avec ses 189 buts au compteur, elle a marqué plus de buts que n’importe quelle autre joueuse ici. Elle a remporté 29 trophées majeurs au club, dépassant les 28 remportés par Melanie Serrano. Elle en gagnera peut-être d’ailleurs un autre samedi prochain, si elle remporte la Ligue des Champions féminine contre l’Olympique Lyonnais. Elle a totalisé 424 matchs avec ce maillot a au fil des saisons. Seules Marta Torrejón (431) et Melanie Serrano (517) font mieux.

 

Continuer à lire...

Dossier

Chelsea remporte pour la cinquième fois consécutive le titre de Women’s Super League

sport féminin

Publié

le

À l’instar du championnat masculin de football, le dénouement pour cette saison 2023/2024 en Women’s Super League s’est joué lors de la dernière journée du championnat. Chelsea FC, leader provisoire au coude-à-coude avec Manchester City, était en déplacement à Old Traford face donc à l’autre club mancunien d’United. Pour son dernier match sur le banc des Blues, Emma Hayes a pu faire ses adieux de la meilleure manière possible : en sortant victorieuse du match et en remportant au passage le cinquième sacre de suite pour son équipe de Chelsea FC. Résumé de cette dernière journée de Women’s Super League.

Un baroud d’honneur pour Emma Hayes et Chelsea FC

C’était l’affiche à ne surtout pas manquer en Women’s Super League, le championnat professionnel de football féminin en Angleterre. Samedi 18 mai 2024 se tenait la dernière journée du championnat, avec Chelsea FC qui se déplaçait à Old Traford, l’emblématique antre des Red Devils. Les quadruples tenantes du titre devaient impérativement s’imposer face aux Mancuniennes afin de conserver leur couronne et signer ainsi un cinquième sacre de suite. Mission accomplie pour Emma Hayes et ses filles, qui ont largement dominé les débats en allant chercher une victoire éclatante 6-0 face à la bande à Marc Skinner.

Mayra Ramirez ouvre les hostilités dès la 2e minute, imitée par sa coéquipière Johanna Rytting Kaneryd seulement 6 minutes après. Sjoeke Nüsken marque le troisième but pour les Blues à la 44e minute avant que Mayra Ramirez ne signe son doublé juste avant la pause. Magdalena Eriksson et ses coéquipières ne lèvent pas le pied, et marquent une fois de plus à 2 minutes seulement du début de la seconde période, grâce à une réalisation de Mélanie Leupolz. Fran Kirby conclut le bal offensif de Chelsea à la 85e minute.

Malgré que la possession ait été en faveur des Mancuniennes (55%), l’équipe de Mary Earps n’a su proposer que 4 tentatives avec 0 tir cadré pour une avalanche offensive du côté des Londoniennes (14 tirs, 9 cadrés, 6 buts). Pour son dernier match en tant que coach des Blues, Emma Hayes réalise la bonne opération en allant chercher un ultime titre de Champion d’Angleterre, le cinquième de suite et le septième en 12 ans de carrière avec le club londonien.

Les Blues reviennent de loin

 Un cinquième sacre qui a pourtant failli ne pas se concrétiser. En effet, les Blues avaient concédé une défaite 4-3 face à Liverpool en début du mois de mai. Une mauvaise opération imitée par leurs principales adversaires de City, qui s’inclinaient alors 2-1 face à un Arsenal reboosté par son sacre en FA WSL Cup (victoire 1-0 face justement à Chelsea).

Conscientes de cette dernière opportunité, les filles d’Emma Hayes se sont lâchées en allant tout d’abord s’imposer 8-0 face à Brentford, enchainant avec un succès 1-0 face à Tottenham, avant donc de conclure avec ce succès 6-0 face à Manchester United. À égalité de points avec Manchester City à la dernière journée, Chelsea s’impose grâce à une différence de but qui lui est favorable (53-46). Malgré une défaite en finale de la FA WSL Cup et une élimination en demi-finale de la Ligue des Champions, Chelsea FC connait une fin de saison épique en célébrant de la meilleure manière possible le départ de sa coach emblématique Emma Hayes.

Continuer à lire...

Tendance