Connect with us

Cyclisme

Cyclisme : Vittoria Guazzini remporte Le Samyn Dames et confirme le bon début de saison de FDJ-SUEZ

sport féminin

Publié

le

La saison 2024 de cyclisme commence bien pour l’équipe féminine de FDJ-SUEZ. Vittoria Guazzini vient de remporter ce mardi la 13e édition du Samyn des Dames, dont le tracé relie Quaregnon et Dour, en Belgique. Sur les 114,8 km de course, c’est l’Italienne qui s’empare de la victoire, devançant de peu la Finlandaise Anniina Ahtosalo (Uno-X Mobility) ainsi que l’Autrichienne Christina Schweinberger (Fenix-Deceuninck).

Troisième podium et première victoire pour Vittoria

C’est la consécration pour l’Italienne Vittoria Guazzini sur la course du Samyn des Dames, en Belgique. Déjà présente sur ce tracé en 2022 et 2023, la rouleuse de l’équipe FDJ-SUEZ n’avait cependant pas fait mieux qu’une troisième place lors des deux dernières éditions. Cette année, elle parvient donc à s’imposer dans le sprint final : « Je suis très contente, c’est la troisième fois que je viens là. J’avais fait une erreur dans le sprint l’année dernière, je ne voulais pas la refaire. Le peloton est revenu proche dans le dernier secteur, mais il fallait y croire. C’est ma première grande victoire sur la route ».

Une victoire qui s’est jouée en deux actes. À 54 km de l’arrivée, Vittoria Guazzini, Christina Schweinberger et Wilma Aintila (Lotto Dstny Ladies) se détachent du peloton pour rejoindre le groupe de tête composé d’Anniina Ahtosalo, de Karlijn Swinkels et Anneke Dijkstra. Derrière, les coureuses n’abdiquent pas, et la Française Aude Biannic de l’équipe Movistar et la Néerlandaise Charlotte Kool (Team DSM-Firmenich POSTNL) tentent une première remontée sur le groupe de tête.

Une action qui ne suffira pas à déstabiliser les coureuses, laissant le trio de tête repartir de plus belle. Une chute de la Finlandaise Wilma Aintilan à quelques kilomètres de l’arrivée ouvre la voie à Vittoria Guazzini et Christina Schweinberger à la lutte dans le sprint final. Un sprint remporté par l’Italienne sur la dernière ligne droite.

Une quatrième victoire pour la team FDJ-SUEZ

Vittoria Guazzini s’impose donc sur le Samyn des Dames 2024 avec un temps 3h02’47’’, et succède à sa compatriote Marta Bastianelli. Grâce à cette victoire, la team FDJ-SUEZ reste sur une très belle série de 4 victoires et entame parfaitement ce début de saison. Pour rappel, la formation française s’est déjà imposée lors du Championnat de cyclisme d’Australie (Cadel Evans Great Ocean Road Race) grâce à Grace Brown, imitée par ses coéquipières Cecilie Uttrup Ludwig sur le Santos Down Under et Amber Kraak sur l’UAE Tour.

Concernant les autres coureuses, le top 10 est surtout dominé par les Néerlandaises avec la quatrième place de Karlijn Swinkels (UAE Team ADQ), la cinquième place d’Anneke Dijkstra (Volkerwessels), Charlotte Kool (Team DSM-Firmenich POSTNL) à la septième place et Thalita De Jong (Lotto Dstny Ladies) à la huitième place. La première Française Aude Biannic de chez Moviestar Team termine à 4 secondes du podium et vient se placer en sixième position au classement final.

Victoire Berteau de chez Cofidis Women Team fini la course à 9 secondes du trio de tête, pour se classer neuvième. Prochain rendez-vous pour Vittoria Guazzini et sa team FDJ-SUEZ la course de Strade Bianche en Italie, ce 2 mars 2024.

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cyclisme

  Cyclisme : Marlen Reusser disqualifiée de Gand-Wevelgem pour avoir roulé sur une piste cyclable

sport féminin

Publié

le

Ce dimanche 24 mars se tenait la course Gand-Wevelgem, qui a vu le sacre de la Néerlandaise de 25 ans Lorena Wiebes de la team SD Worx – Protime. Une victoire qui s’est jouée à la photo-finish avec la championne d’Italie Elisa Balsamo de la team Lidl-Trek. On retiendra cependant la disqualification de Marlen Reusser, tenante du titre.

Une erreur à 3km de l’arrivée

La bataille fut rude pour les différentes formations engagées dans cette course mythique du Gand-Wevelgem, sur un tracé de 171,2 km. Le sprint final a départagé au moins 5 cyclistes, mais c’est bel et bien Lorena Wiebes qui devance les Italiennes Elisa Balsamo et Chiara Consonni. Alors que la Néerlandaise qui roule pour l’équipe SD Worx-Protime (au côté de la Championne du monde Lotte Kopecky) signe sa 76e victoire en carrière, sa coéquipière Marlen Reusser a quant à elle été disqualifiée. La tenante du titre a été surprise en train de rouler sur une piste cyclable à 3 km seulement de l’arrivée.

Une méthode interdite par le règlement de l’Union Cycliste internationale (UCI) depuis 2014 : « Il est strictement interdit d’emprunter les trottoirs, chemins ou pistes cyclables ne faisant pas partie du parcours, séparés par des bordures, accotements, dénivelés ou autres éléments physiques ». D’une part, ce geste pourrait engendrer des collisions avec les spectateurs, qui ne sont alors pas à l’abri d’accidents graves.

D’autre part, cette pratique lui donne un certain avantage puisqu’elle permet de profiter d’un tracé plus lisse et de gagner en performance. Il n’en sera rien pour la Championne d’Europe du contre-la-montre puisqu’elle perd rapidement de vue le peloton, et termine parmi les quarante coureuses derrière sa coéquipière Lorena Wiebes.

Une amende en sus ?

Le règlement de l’UCI prévoit une disqualification des courses durant lesquelles les coureurs/coureuses roulent volontairement sur les pistes cyclables. À cela peut s’ajouter une amende allant de 200 à 500 francs suisses (509€ environ) plus 15 points déduits au classement UCI. Des sanctions qui n’impacteront pas les performances globales de l’équipe SD Worx-Protime qui reste en tête du classement général des équipes avec 4248 points. Elle est suivie par l’équipe américaine Lidl-Trek et ses 4015 points, tandis que la team UAE TEAM ADQ se place troisième au classement général avec 2593 points.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de pratique est aperçu. En 2018 déjà, c’était le Britannique Luke Rowe qui avait enfreint la règle en s’écartant de la route pour rejoindre une piste cyclable du tracé du Tour des Flandres. Lui aussi avait été disqualifié et son classement dans la course en avait pâti, contrairement à la triple Championne de Suisse de cyclisme qui ne jouait pas la gagne durant ce Gand-Wevelgem 2024. Le prochain rendez-vous des coureuses se fera justement ce 31 mars 2024 à l’occasion du Tour des Flandres 2024.

Les résultats chez les hommes

Du côté des hommes, la victoire s’est également jouée au sprint final entre Mads Pedersen et Mathieu Van der Poel. C’est finalement le coureur de la team Lidl-Trek qui s’impose en 5h36 minute de course, devançant de peu le coureur d’Alpecin-Deceuninck. Jordi Meeus de la team Bora-Hansgrohe termine troisième.

Continuer à lire...

Actualites

Laura Kenny met un terme à sa carrière de cycliste

Publié

le

Par

À 31 ans, la Britannique Laura Kenny a décidé de mettre un terme à sa carrière de cycliste. Elle explique son choix en précisant qu’elle ne souhaitait plus laisser sa vie de famille de côté.

 

Laura Kenny a décidé de mettre un terme à sa carrière de cycliste, à 31 ans. La Britannique avait pourtant annoncé qu’elle visait une qualification aux Jeux Olympique de Paris 2024, mais elle arrête finalement sa carrière. Selon L’Équipe, à 31 ans, elle était devenue maman pour la deuxième fois l’été dernier et ne souhaitait donc plus laisser sa vie de famille de côté. Elle a eu une belle carrière de cycliste et a été sacrée 5 fois championne olympique, poursuite par équipes et omnium en 2012 à Londres et en 2016 à Rio de Janeiro et américaine en 2021 à Tokyo, ainsi que 7 fois championne du monde, quatre en poursuite par équipes, deux en omnium et une en scratch.

Elle a officialisé ce choix sur ses réseaux sociaux. « Merci cyclisme pour tout ce que vous m’avez donné, y compris un mari et notre famille qui s’agrandit ! Que les gens disent que j’ai inspiré les femmes et les filles à devenir actives et à faire du vélo signifie tout pour moi. Merci à Team GB, British Cycling et à tous les partenaires qui ont soutenu mon parcours. Un merci spécial à tous les coéquipiers que j’ai eu au fil des années et bien sûr à ma famille pour avoir été la meilleure unité de soutien que j’aurais jamais pu souhaiter. Il est maintenant temps de passer au prochain chapitre. »

 

Continuer à lire...

Cyclisme

Cyclisme : Marlen Reusser s’offre un troisième titre de championne d’Europe du contre-la-montre

sport féminin

Publié

le

Pour la troisième année consécutive, la Suissesse Marlen Reusser monte sur le toit de l’Europe en cyclisme, dans l’épreuve du contre-la-montre. Ce mercredi 20 septembre 2023, à l’occasion des Championnats d’Europe de cyclisme sur route qui se déroulent à Drenthe, aux Pays-Bas, la rouleuse de l’équipe Jegenstorf a dominé ses adversaires, ne leur laissant aucune opportunité de lui ravir le titre de Reine du contre-la-montre européen.

Marlen Reusser gagne avec la manière

Il n’y a eu plus du tout de suspens quant au sacre de Marlen Reusser au contre-la-montre, lorsqu’elle a franchi les deux pointages intermédiaires du tracé de 29.5 km. En effet, elle avait enregistré une avance confortable sur ses principales poursuivantes, la Britannique Anna Henderson et l’Autrichienne Christina Schweinberger, toutes deux complètent le podium de ce contre-la-montre. À l’arrivée, la Suissesse compte 43sec36 sur sa dauphine, et 44sec06 sur la troisième coureuse.

Une performance qui montre une fois encore l’impressionnante forme de Marlen Reusser et sa maîtrise parfaite de cet exercice (elle termine le tracé en 35 minutes et 53 secondes). De plus, il fallait bien une victoire pour célébrer comme il se doit le 32e anniversaire de Marlen Reusser : « Gagner une troisième fois de suite, qui plus est le jour de mon anniversaire, c’est vraiment quelque chose de spécial pour moi. Ce tracé très plat, pas trop technique, a bien convenu à ma condition physique. Mais… je préfère quand même les courses dans mon pays, qui sont plus musclées. »

Avec cette victoire, Marlen Reusser continue de marquer de son empreinte l’histoire du cyclisme dans la discipline du contre-la-montre en enregistrant un troisième succès d’affilée, après ceux de 2021 et de 2022. Si elle maintient son niveau actuel, elle peut égaler le record de la Néerlandaise Ellen Van Dijk qui a été sacrée Championne d’Europe du contre-la-montre à quatre reprises, entre 2016 et 2019.

La première Française échoue au pied du podium

Du côté du clan tricolore, la Française la plus rapide a été Audrey Cordon-Ragot. Il s’en est fallu de peu pour que la Morbihannaise termine à la troisième place de ces Championnats d’Europe du contre-la-montre, car 3 secondes 56 seulement la séparent de l’Autrichienne Christina Schweinberger. C’est la deuxième fois que la coureuse de Human Powered Health termine à la quatrième place.

Toutefois, elle relativise durant son interview au micro d’Eurosport : « Mais pas de regret, j’ai fait ce que j’avais à faire ». Quant à l’Autrichienne, cette dernière a par ailleurs était en tête de la course à la sortie du premier intermédiaire, mais n’a pas su maintenir son rythme, se contentant ainsi de la médaille de bronze. L’autre Française engagée dans ces Championnats d’Europe, Juliette Labous, termine la course à la 18e place, à 1min 46sec de la désormais triple-championne d’Europe.

Enfin, un autre grand nom du cyclisme féminin a également participé à ces Championnats d’Europe : la Belge Lotte Kopecky. La Dauphine du Tour de France 2023 a terminé cette course avec 48 secondes de retard par rapport à la Suissesse Marlen Reusser, et se place donc à la 5e place de ce contre-la-montre.

Continuer à lire...

Tendance