Football

Fuka Nagano évoque son adaptation avec Liverpool et sa dynamique actuelle

Publié

le

Fuka Nagano a récemment accordé une interview pour la FIFA, dans laquelle elle évoque son adaptation à Liverpool et sa dynamique avant les Jeux Olympiques.

 

Fuka Nagano a rejoint Liverpool l’été dernier, en provenance des États-Unis et son adaptation a été réussie, car elle fut très importante pour sa nouvelle équipe en Women’s Super League. Elle a joué 21 matchs sur 22 et a démontré toutes ses qualités. Elle avoue tout de même que cette saison était compliquée, notamment suite au changement de championnat et donc de jeu. « Cela a été une saison très difficile. Je peux généralement basculer facilement entre jouer pour mon club et pour les Nadeshiko (le Japon), mais il y a quelque chose de différent dans le fait de participer à une Coupe du Monde ou lorsque vous essayez d’atteindre les Jeux olympiques. Même au quotidien, je réfléchis constamment à la manière de produire de bons résultats sur le terrain. Maintenant, il s’agit davantage d’avoir un état d’esprit fort. Le jeu semble plus rapide. Bien-sûr, j’ai ressenti cela aussi aux États-Unis, mais parfois je n’arrivais vraiment pas à suivre la vitesse du jeu et les mouvements des joueurs. Mais je m’y habitue. Lorsque je affronte un joueur grand et fort, si je m’approche trop près, mon adversaire pourrait se détourner et je perdrais le ballon de vue. Ce n’est pas une bonne situation en défense, il est donc important de surveiller de près mon adversaire et de garder mes distances. Cela étant dit, si je donne trop de temps et d’espace à un adversaire, il pourra de toute façon se retourner. »

Désormais numéro 10 en sélection avec le Japon, elle souhaite continuer à s’améliorer. « Ce maillot apporte une lourde responsabilité, mais il y a certaines choses que moi seul peux faire sur le terrain. J’aime jouer un football qui exploite les forces de chacun, et je serai un n°10 qui donne tout pour l’équipe. Je veux devenir un joueur encore meilleure. Je veux que mon équipe réussisse et je veux être heureuse . Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je joue au football. Je savoure vraiment ces moments où mon équipe est en difficulté, mais ensuite nous nous soutenons les uns les autres, nous nous élevons, nous creusons profondément et remportons une victoire ensemble. Je ne changerais pas la joie que je ressens dans ces moments-là. »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

Quitter la version mobile