Connect with us

Actualites

Le club PSG féminin s’intéresse à la gardienne anglaise Mary Earps

sport féminin

Publié

le

Le mercato hivernal 2024 est lancé depuis le 1er janvier, et de nombreux clubs s’affairent sur le marché des transferts. Chez la section féminine du PSG, les négociations pour la prolongation de certaines joueuses sont déjà en cours, alors que le club de la capitale souhaite acquérir une nouvelle gardienne de but : Mary Earps. En fin de contrat avec Manchester United, la portière anglaise pourrait bientôt porter les couleurs du Paris Saint-Germain.

Un profil intéressant pour le PSG

Malgré une élimination en match de barrage de la Ligue des Champions féminine avec son club actuel de Manchester United, éliminée le PSG, Mary Earps reste l’une des joueuses les plus convoitées de ce mercato hivernal. Selon une source proche du dossier, l’internationale anglaise de 30 ans pourrait bien poursuivre sa carrière sous les couleurs du club de la capitale de France.

Un profil de choix pour le club parisien, puisque Mary Earps a notamment été médaillée d’argent lors de la dernière Coupe du Monde féminine de football avec les Lionesses. En décembre, la portière anglaise a également reçu le titre de la Personnalité sportive de l’année 2023, prix décerné par la BBC. C’est surtout lors de la campagne de l’Euro 2022 que Mary Earps s’est illustrée comme étant une référence à son poste.

En plus du sacre, Mary Earps a reçu le titre de Meilleure Gardienne de but de 2022 durant la cérémonie du Fifa The Best. En cas d’accord entre les deux parties, le PSG pourrait donc s’offrir un renfort de poids pour le reste de la saison au plutôt, ou à partir de la saison prochaine si la principale intéressée souhaite finir son contrat avec Manchester United avant de partir.

Des prolongations en cours de négociation

L’arrivée de Mary Earps au club du PSG n’est pour le moment que prévisionnelle. En effet, sa signature dépend surtout du renouvèlement du contrat de l’autre gardienne de but du club Constance Picaud. Cette dernière est également en fin de contrat avec le PSG en juin 2024, et des discussions avec le club sont toujours en cours. Durant ces 12 matchs joués dont 8 en tant que titulaire, Constance Picaud a proposé un bilan plutôt positif avec 5 arrêts contre 2 buts concédés seulement.

La décision de rester ou de partir du club du PSG reste donc entre les mains de Constance Picaud elle-même. D’autres dossiers sont également en cours de négociation au sein du club parisien. Sakina Karchaoui, Elisa de Almeida, Oriane Jean-François, Sandy Baltimore et Jade Le Guilly sont elles aussi en pleine négociation avec les dirigeants du club quant à leur possible prolongation. Pour ce début de Mercato 2024, le seul dossier qui semble être déjà bouclé est celui de la Polonaise Paulina Dubek, défenseure. Le club n’attend plus que sa signature, indique la source proche de l’AFP.

Outre l’arrivée probable de la gardienne de but Mary Earps au sein de l’effectif, Jocelyn Prêcheur est également à la recherche d’une défenseure latérale pour solidifier la formation actuelle du PSG. Aucun nom n’a pour l’instant été évoqué.

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualites

L’Équipe de France féminine U17 s’incline lourdement en demi-finale de l’EURO 2024

Publié

le

Par

L’Équipe de France féminine U17 affrontait hier l’Espagne lors de la demi-finale de l’EURO 2024. Malheureusement, les bluettes se sont lourdement inclinées et ne conserveront pas leur trophée de championnes d’Europe.

 

L’Équipe de France ne conservera pas son trophée de championne d’Europe U17. En effet, les Bleuettes se sont inclinées 6-1 contre l’Espagne en demi-finale hier, au Klostergarden de Lund en Suède. Rien à redire, les Espagnoles ont été plus fortes et ont notamment marqué 4 buts lors des 20 premières minutes. La France ne pourra donc pas jouer une finale, mais a toujours la possibilité de se qualifier  pour la prochaine Coupe du monde de la catégorie, qui se jouera du 16 octobre au 3 novembre en République dominicaine.

Cecile Locatelli, l’entraîneure de cette équipe est logiquement déçue, mais reste concentré sur le prochain objectif. « La défaite est logique, l’équipe espagnole a été meilleure que nous sur ce match, il n’y a pas photo. Nos dix premières minutes ont été catastrophiques, on se fait transpercé de tous les côtés car on ne met pas en pratique ce que l’on s’était dit. On a voulu aller les chercher haut, ce qui ne fallait pas faire, hormis sur les sorties de balle. Face à l’Espagne, il faut rester bien compact entre les lignes et être discipliné. On n’a pas gagné les duels, on a été pris physiquement, et beaucoup de choses encore. Bravo aux Espagnoles, elles avaient bien préparé leur match, avec une envie de revanche car nous les avions battues chez elles en amical. Elles ont respecté leur schéma de jeu, alors que nous, nous pas su aborder cette demi-finale comme une demi-finale d’Euro. On est passé à travers. Maintenant, comme leur ai tout de suite dit, il faut oublier ce match, positiver en restant sur le seconde mi-temps honorable que l’on a gagnée 1-0, et bien récupérer pour aller la troisième place qualificative pour la Coupe du monde. C’est un gros enjeu à aller chercher comme il y a deux ans. »

Continuer à lire...

Actualites

Le programme de l’Équipe de France la phase finale de l’Euro U19 féminin

Publié

le

Par

L’Équipe de France féminine U19 de football va bientôt jouer la phase finale de l’EURO U19. Le tirage au sort a été effectué et les Bleuettes connaissent maintenant leur programme.

 

La phase finale de l’EURO 19 de football féminin va se jouer du 14 au samedi 27 juillet en Lituanie. L’Équipe de France va y participer et le tirage au sort a récemment eu lieu, à la Zalgirio Arena de Kaunas. Les deux groupes ont été dévoilés et les Bleuettes connaissent donc leurs adversaires, ainsi que les dates des matchs. La France évoluera dans le groupe A, aux côtés de la Lituanie qui est le pays hôte, la Serbie et l’Angleterre. Le Groupe B est lui composé des Pays-Bas, République d’Irlande, Espagne et de l’Allemagne. À noter que la France compte 5 titres dans cet Euro, en 2003, 2010, 2013, 2016 et 2019. Elle cherchera à en ajouter un sixième au palmarès.

Le premier match des Bleuettes se jouera le dimanche 14 juillet contre la Serbie à Jonava, au Jonava City Stadium. Le second match se jouera contre la Lituanie à Kaunas, au Darius & Girenas Stadium et ensuite, le troisième match aura lieu contre l’Angleterre le samedi 20 juillet à Jonava, au Jonava City Stadium. Les demi-finales se joueront le mercredi 24 juillet, tandis que la finale aura lieu le samedi 27 juillet à 17h00.

Continuer à lire...

Actualites

L’Olympique Lyonnais a remporté haut la main le derby en D1 Arkema

Publié

le

Par

Hier soir, l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais ont clôturé la 20ème journée de la D1 Arkema au Stade Geoffroy Guichard. Les Lyonnaises se sont largement imposées, sur le score de 1-6.

 

Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne et cela, les Lyonnaises l’ont très bien compris. En effet, elles se sont imposées 1-6 au Stade Geoffroy Guichard hier soir contre l’AS Saint-Etienne, dans le cadre du dernier match de la 20ème journée de D1 Arkema. Les joueuses de Sonia Bompastor voulaient une fois de plus conforter leur première place au classement de la D1 Arkema et l’ont rapidement prouvé. Dès la 14ème minute de jeu, Griedge Mbock va ouvrir le score pour l’OL. À peine quelques minutes plus tard, Wendie Renard doublait la mise sur penalty. À la pause, les Fenottes menaient déjà 1-4. Elles vont également bien gérer la seconde période et s’imposer 1-6 au total. Un match qui leur donne encore plus de confiance pour les grandes échéances qui arrivent, notamment en Ligue des Champions.

 

Les réactions d’après-match des gagnantes :

Sonia Bompastor : « Il y a beaucoup de motifs de satisfaction, il y a des choses qui ont bien fonctionné ce soir sur lesquelles il faudra s’appuyer lors des matchs à venir. En terme de confiance c’est un match qui répond parfaitement à nos besoins. Collectivement et individuellement ça s’est bien passé, on n’a pas eu de blessé donc on se prépare dans les meilleurs conditions pour la suite. Vicki marque un triplé, elle est dans la continuité de ses bonnes performances des dernières semaines. On a aussi beaucoup de joueuses qui se sont illustrées de manière positive, c’est de bon augure pour la confiance. »

Vicki Becho : « C’est mon premier Derby. En ce moment je ne me pose pas de question. Il faut continuer comme ça. Quand on est en confiance c’est beaucoup plus facile. Quand on frappe ça rentre et on a plus de réussite. Je suis très contente, à moi de continuer comme ça. Aujourd’hui plusieurs joueuses ont marqué c’est bon pour la confiance. On a pas mal provoqué et on a obtenu 3 penaltys. Il faut garder ça. On va regarder ce qu’on a bien fait et ce qu’on peut améliorer pour bien préparer le match face au PSG. »

Alice Sombath : « C’est toujours rassurant de savoir que n’importe quelle joueuse peut marquer, notamment les défenseures. Chacun des derniers matchs a été un match de préparation pour la ½ finale face au PSG. A nous de bien travailler pour préparer au mieux ce match qui arrive. » (Déclarations via ol.fr).

 

https://twitter.com/OLfeminin/status/1779623161988075605

Continuer à lire...

Tendance