Connect with us

Actualites

Le football est devenu « le sport préféré des femmes » selon une enquête de la LFP

sport féminin

Publié

le

Le football trône toujours au sommet du podium des sports les plus suivis au monde, devant le criquet et le basketball. Tout du moins dans « le monde » masculin, car chez les femmes, c’est le tennis, le fitness et la gymnastique qui occupaient le top 3 des sports les plus appréciés et suivis. Ce n’est plus le cas, si l’on se réfère au dernier baromètre d’image annuel de la Ligue de football professionnel de France. Ainsi, le football devient le sport préféré des femmes. Une première !

Une remontada historique pour le football

C’est peu de le dire. Il y a encore deux ans, le tennis était le sport numéro un chez les femmes, devançant le fitness, l’équitation ou encore la gymnastique. Le football oscillait souvent entre la cinquième et la sixième place des sports préférés des femmes. Une tendance qui vient donc de basculer pour la première fois, avec le foot qui effectue « une remontada » dans ce classement. Tout cela, c’est la Ligue de football professionnel de France qui nous le révèle dans son baromètre d’image publié annuellement.

Entre novembre et décembre 2023, une enquête a été menée par la LFP auprès d’un échantillon de 2042 Français de 16 à 75 ans. Sur cet échantillon, 36% des femmes interrogées déclarent être intéressées par le football, et 32% par le tennis. Sur un plan plus large, 40% des personnes intéressées par le football sont désormais du sexe féminin. Une situation inédite, mais qui n’est en réalité que l’expression de l’intérêt grandissant pour le football chez les femmes, depuis que l’étude de la LFP a débuté en 2008.

Eugenie le Sommer of France during the Women’s International Friendly game between France and Canada at Roazhon Park on April 9, 2018 in Rennes, France. (Photo by Vincent Michel/Icon Sport)

De plus en plus de supportrices dans les tribunes

Cette tendance, elle se reflète surtout dans les tribunes des matchs de football. Toujours d’après l’enquête menée par la LFP, ce sont désormais plus de 6,3 millions de femmes qui viennent en tribune supporter un club de Ligue 1 ou de Ligue 2. Cela représente une hausse de 900 000 personnes supplémentaires en l’espace d’un an. Une progression à laquelle la LFP a décidé de greffer une campagne de sensibilisation pour la lutte contre le sexisme en tribunes. Pour ce faire, la LFP s’est engagée dans un partenariat avec l’association britannique « Here game too », traduit par « Son jeu à elle aussi ».

Ce weekend, pour célébrer la journée internationale de la femme, un film de sensibilisation sera diffusé dans tous les stades de Ligue 1 et de Ligue 2, dans lequel sera mise en scène une entrée des joueurs accompagnés par des filles, et un lancement fictif de la rencontre par des jeunes filles. Anoush Morel, la présidente de Her Game Too et ambassadrice de l’association pour le Paris Saint-Germain explique son plan d’action : « L’idée, c’est de montrer que la femme est une supportrice comme une autre, avec les mêmes aspirations. Elle n’a rien d’exceptionnel: elle aime simplement le foot. Comme un homme ».

Depuis son arrivée en France en 2022, l’association Her Game Too a déjà noué des partenariats avec plusieurs clubs de football comme Saint-Étienne, Bordeaux, Rennes, Toulouse ou encore Auxerre. L’association compte bien se développer et mener d’autres actions en vue de lutter contre les clichés et les violences sexistes envers les femmes supportrices de football.

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualites

L’Olympique Lyonnais a remporté haut la main le derby en D1 Arkema

Publié

le

Par

Hier soir, l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais ont clôturé la 20ème journée de la D1 Arkema au Stade Geoffroy Guichard. Les Lyonnaises se sont largement imposées, sur le score de 1-6.

 

Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne et cela, les Lyonnaises l’ont très bien compris. En effet, elles se sont imposées 1-6 au Stade Geoffroy Guichard hier soir contre l’AS Saint-Etienne, dans le cadre du dernier match de la 20ème journée de D1 Arkema. Les joueuses de Sonia Bompastor voulaient une fois de plus conforter leur première place au classement de la D1 Arkema et l’ont rapidement prouvé. Dès la 14ème minute de jeu, Griedge Mbock va ouvrir le score pour l’OL. À peine quelques minutes plus tard, Wendie Renard doublait la mise sur penalty. À la pause, les Fenottes menaient déjà 1-4. Elles vont également bien gérer la seconde période et s’imposer 1-6 au total. Un match qui leur donne encore plus de confiance pour les grandes échéances qui arrivent, notamment en Ligue des Champions.

 

Les réactions d’après-match des gagnantes :

Sonia Bompastor : « Il y a beaucoup de motifs de satisfaction, il y a des choses qui ont bien fonctionné ce soir sur lesquelles il faudra s’appuyer lors des matchs à venir. En terme de confiance c’est un match qui répond parfaitement à nos besoins. Collectivement et individuellement ça s’est bien passé, on n’a pas eu de blessé donc on se prépare dans les meilleurs conditions pour la suite. Vicki marque un triplé, elle est dans la continuité de ses bonnes performances des dernières semaines. On a aussi beaucoup de joueuses qui se sont illustrées de manière positive, c’est de bon augure pour la confiance. »

Vicki Becho : « C’est mon premier Derby. En ce moment je ne me pose pas de question. Il faut continuer comme ça. Quand on est en confiance c’est beaucoup plus facile. Quand on frappe ça rentre et on a plus de réussite. Je suis très contente, à moi de continuer comme ça. Aujourd’hui plusieurs joueuses ont marqué c’est bon pour la confiance. On a pas mal provoqué et on a obtenu 3 penaltys. Il faut garder ça. On va regarder ce qu’on a bien fait et ce qu’on peut améliorer pour bien préparer le match face au PSG. »

Alice Sombath : « C’est toujours rassurant de savoir que n’importe quelle joueuse peut marquer, notamment les défenseures. Chacun des derniers matchs a été un match de préparation pour la ½ finale face au PSG. A nous de bien travailler pour préparer au mieux ce match qui arrive. » (Déclarations via ol.fr).

 

Continuer à lire...

Actualites

L’Équipe de France féminine de futsal remporte son premier trophée

Publié

le

Par

Félicitations à l’Équipe de France féminine de futsal qui vient de remporter son premier trophée, la Futsal Love Serbia Winter Cup 2024, tournoi organisé en Serbie.

 

L’équipe de France féminine de futsal participait actuellement à la Futsal Love Serbia Winter Cup 2024, une compétition organisée en Serbie. Après avoir battu la Slovaquie puis la Serbie, les Bleues s’étaient qualifiées en finale contre la Hongrie. Elles ont pourtant mal débuté ce match car les Hongroises ont ouvert le score à la 4ème minute de jeu. Mais à la 15ème minute, elles ont réagi et Léna Jouan a égalisé d’une belle frappe du gauche en angle sous la barre transversale. En l’espace de quelques temps, elles ont ensuite marqué deux buts afin de creuser l’écart, grâce à des buts d’Alexandra Atamaniuk, puis de Elodie Soullard. La Hongrie a ensuite marqué un but contre son camp, avant de réduire le score. Mais les Bleues s’imposent au coup de sifflet final, sur le score de 4-2.

Quel parcours incroyable pour l’Équipe de France féminine de futsal, qui dévoilait sa première liste en septembre, jouait son premier match international en novembre, qui gagnait son premier match en février et qui remporte maintenant son premier trophée !

 

https://twitter.com/FFF/status/1769715916479041769

Continuer à lire...

Actualites

Laura Kenny met un terme à sa carrière de cycliste

Publié

le

Par

À 31 ans, la Britannique Laura Kenny a décidé de mettre un terme à sa carrière de cycliste. Elle explique son choix en précisant qu’elle ne souhaitait plus laisser sa vie de famille de côté.

 

Laura Kenny a décidé de mettre un terme à sa carrière de cycliste, à 31 ans. La Britannique avait pourtant annoncé qu’elle visait une qualification aux Jeux Olympique de Paris 2024, mais elle arrête finalement sa carrière. Selon L’Équipe, à 31 ans, elle était devenue maman pour la deuxième fois l’été dernier et ne souhaitait donc plus laisser sa vie de famille de côté. Elle a eu une belle carrière de cycliste et a été sacrée 5 fois championne olympique, poursuite par équipes et omnium en 2012 à Londres et en 2016 à Rio de Janeiro et américaine en 2021 à Tokyo, ainsi que 7 fois championne du monde, quatre en poursuite par équipes, deux en omnium et une en scratch.

Elle a officialisé ce choix sur ses réseaux sociaux. « Merci cyclisme pour tout ce que vous m’avez donné, y compris un mari et notre famille qui s’agrandit ! Que les gens disent que j’ai inspiré les femmes et les filles à devenir actives et à faire du vélo signifie tout pour moi. Merci à Team GB, British Cycling et à tous les partenaires qui ont soutenu mon parcours. Un merci spécial à tous les coéquipiers que j’ai eu au fil des années et bien sûr à ma famille pour avoir été la meilleure unité de soutien que j’aurais jamais pu souhaiter. Il est maintenant temps de passer au prochain chapitre. »

 

Continuer à lire...

Tendance