Connect with us

Football

L’évolution du Stade de Reims, les objectifs…Amandine Miquel fait le point

Publié

le

Le Stade de Reims réalise actuellement une belle saison, malgré sa défaite subie face à l’OL. Le club se situe actuellement à la 4ème place du classement de D1 Arkema et l’entraîneure Amandine Miquel s’est exprimée aux micros de la FFF pour faire le point sur la saison.

 

Le point fort de son équipe ?

« La cohésion est notre point fort. On a une équipe homogène, avec des joueuses de même niveau. Les vingt-deux s’expriment à la même hauteur, il n’y a pas de star ni certaines « au-dessus des lois ». Tout le monde tire ensemble dans le même sens, toutes ont du temps de jeu, sont sollicitées, utilisées et concernées d’une façon ou d’une autre. Cela nous permet de garder une dynamique très positive. Être très soudées leur a permis d’atteindre cette quatrième place malgré beaucoup d’imperfections, parce qu’elles ont fait en sorte d’être à fond à chaque seconde des matches. »

 

Quel est l’objectif de la saison ?

« Viser le podium n’est pas du tout l’objectif. C’est le maintien, comme depuis cinq saisons. Jusqu’à présent, on a réussi à l’acquérir assez tôt et assez confortablement, on est donc toujours dans cette optique. On se retrouve quatrième, on assume cette position et on en est contentes mais ce n’est que du bonus. Si on le reste, tant mieux, si ce n’est pas le cas, ça ne sera pas un problème dans le sens où ce n’était pas ce que l’on s’était fixé. L’idée est, avant tout, de réaliser mieux de saison en saison. C’est soit plus de points, soit terminer mieux classé parce qu’en 2022, on l’était moins bien (7e) qu’en 2021 (6e) mais avec plus de points, on l’a donc quand même valorisé. Et si cela doit passer par une quatrième place, il n’y aura pas de problème… »

 

Une place en Europe est jouable ? 

« Pour l’Europe, il faudra déjà battre le premier et si ce n’est pas le cas, vous jouez le perdant entre le deuxième et le troisième. Cela veut dire soit battre Lyon, soit le Paris SG ou le Paris FC après. Ce n’est pas impossible mais en tout cas très compliqué et le tout en admettant que dans dix matches, on soit encore quatrième. Il va falloir être sacrément bon pour cela ! Tellement d’équipes veulent cette quatrième place… On ne parle donc pas du tout des play-offs. On s’est dit qu’on aborderait le sujet le 8 mai à minuit, s’il est nécessaire de le faire… »

 

L’évolution dans cette équipe :

« Les ressources humaines, le budget et les objectifs ont été augmentés saison après saison mais de façon très progressive et raisonnée. On n’a pas réalisé d’éclat en une fois, on a réussi à passer progressivement de la neuvième place de D2 en janvier 2017 à la quatrième de D1 Arkema aujourd’hui. On a composé avec les ambitions du club et les moyens alloués. J’ai quand même eu la chance d’en avoir davantage saison après saison même s’ils ont été très millimétrés, calculés et progressifs, donnant des conditions améliorées chaque saison. Malgré nos petites ressources comparées à d’autres et de gros renouvellements d’effectif, on arrive à trouver les joueuses qui nous permettent de nous relancer à chaque fois et de perdurer à ce niveau de première partie de tableau. »

 

Devenir les championnes de France est possible ? 

« Cela paraît impossible en l’état actuel des choses, compte tenu de l’écart aujourd’hui entre le Stade de Reims et l’Olympique Lyonnais, le PSG voire le Paris FC, même s’il est un peu en-dessous au niveau budget. Un exploit comme on est en train de le faire – car être quatrième, c’est bien un exploit compte tenu de nos ressources – est bien sûr toujours possible mais de là à aller chercher une première ou deuxième place, il y a quand même un monde. Ce n’est pas envisageable à l’heure actuelle mais avec le développement de la ligue professionnelle et du foot féminin en général, si de l’argent entre à un moment donné et nivelle un peu les ressources des clubs, ce serait une autre affaire… » (Déclarations via fff.fr).

 

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Barcelone annonce la signature d’Ellie Roebuck en provenance de Manchester City

Publié

le

Par

Le FC Barcelone prépare sa saison prochaine saison et vient d’officialiser le transfert d’Ellie Roebuck, une gardienne Anglaise qui arrive en provenance de Manchester City.

 

Après sa très belle saison et notamment la victoire de la Ligue des Champions, l’équipe féminine de la Ligue des Champions a désormais les yeux rivés sur la prochaine saison, afin de continuer à gagner. Et une recrue vient d’arriver, à savoir Ellie Roebuck, une gardienne de but Anglaise de 24 ans. Elle arrive en provenance de Manchester City et a signé un contrat jusqu’en 2026. Elle joué à Manchester City ces 9 dernières saisons, après avoir gravi les échelons dans les catégories de jeunes du club. Elle est née à Sheffield et a  joué plus de 100 matchs pour le club de la ville. Malgré son jeune âge, elle a déjà un palmarès bien garni et a remporté le championnat d’Angleterre, 3 FA Cups, 3 FA Women’s League Cups en club, un championnat d’Europe, 2 Arnold Clark Cups, ainsi que la deuxième place de la dernière Coupe du monde avec la sélection anglaise. De part son expérience, sa marge de progression et ses qualités, elle sera une superbe recrue pour le Barça.

La joueuse a exprimé sa fierté de signer dans cette équipe. « Je suis très excitée. Cela fait longtemps que j’attends cette opportunité. Je suis très heureuse d’être ici. On peut dire que maintenant que tout s’est mis en place, c’était le moment idéal pour venir ». Je veux aller dans le privé et vivre une nouvelle expérience. Il n’y a pas de meilleur endroit pour le faire qu’ici, alors je suis reconnaissant de l’opportunité qui m’est offerte.J’aime jouer avec le ballon dans les pieds et c’est l’équipe idéale pour le faire. Elle aime avoir la possession du ballon et jouer depuis l’arrière, alors j’espère apporter mon style. »

 

Continuer à lire...

Football

Alisha Lehmann bientôt à la Juventus avec son conjoint ?

Publié

le

Par

Actuelle joueuse de l’équipe féminine d’Aston Villa, Alisha Lehmann pourrait accompagner son conjoint Douglas Luiz à la Juventus. Ce dernier a de grandes chances d’y être transféré prochainement.

 

Douglas Luiz, le milieu de terrain Brésilien d’Aston Villa, pourrait signer à la Juventus en Italie prochainement. Les discussions s’intensifient et le club de Serie A est également ouvert à la possibilité de recruter Alisha Lehmann, sa conjointe, qui joue également à Aston Villa. D’après des sources italiennes, ce couple serait un stratagème marketing incroyablement attractif pour renforcer la marque du club, comme avec Cristiano Ronaldo en 2018. La joueuse comptabilise en effet 11 millions de followers sur TikTok et 16 millions et demi sur Instagram.

Au déjà l’aspect marketing, ce serait deux recrues incroyables pour la Juventus. Alisha Lehmann, la milieu de terrain Suisse, a marqué 2 buts en 15 matches de Super League féminine. Elle serait un véritable atout pour la formation bianconera qui cherche à gagner de nouveau son championnat.

 

Continuer à lire...

Football

Arsenal s’intéresse à cette joueuse du FC Barcelone

Publié

le

Par

Keira Walsh n’a plus qu’une année de contrat avec le FC Barcelone et Arsenal aimerait la recruter de nouveau. Toutefois, le Barça réclamerait une somme importante d’argent.

 

Afin de se renforcer pour la saison prochaine, Arsenal pourrait recruter une joueuse du FC Barcelone. C’est en effet Keira Walsh qui est dans le viseur. La milieu de terrain Anglaise avait quitté Manchester City en 2022 afin de signer au Barça, pour plus de 400.000 livres sterling. Comme le rapporte The Athletic, elle pourrait maintenant retourner en Angleterre, car Arsenal s’intéresse à elle. Malgré le fait qu’iil ne lui reste plus qu’un an de contrat, le Barça demanderait une importante indemnité de transfert pour la vendre.

Ses prestations au Barça et avec l’Angleterre ne sont pas passées inaperçues aux yeux des recruteurs d’Arsenal. Elle a grandement contribué au quadruplé du club Catalan la saison dernière, avec les victoires de la Ligue des champions féminine, de la Liga F, la Copa de la Reina et la Supercopa de Espana Femenina. Comme le rapporte Relevo, elle aimerait retourner en Angleterre et cela va certainement jouer.

 

Continuer à lire...

Tendance