Connect with us

Football

Sa saison, ses débuts dans le football…Marie Petiteau fait le point sur sa carrière

Publié

le

Actuelle gardienne de but de Montpellier en D1 Arkema et de l’Équipe de France, Marie Petiteau a livré une interview exclusive pour le site de la FFF. Elle revient sur ses débuts dans le football et sa saison en cours.

 

Ses débuts dans le football :

« J’ai commencé le football à l’AS AML pour Avensan-Moulis-Listrac, un club fruit de l’entente de trois villages, à l’âge de six ans. J’ai deux frères dont un jumeau. Mon grand frère faisait déjà du foot et nos parents nous ont inscrit avec lui. J’ai joué en mixité avec les garçons jusqu’à mes 15 ans. Durant mes années lycée, j’ai rejoint le Pôle Espoirs de Blagnac et les Girondins de Bordeaux pendant trois ans avant de signer mon premier contrat à Montpellier à 18 ans. J’ai fait une année au MHSC où j’étais troisième gardienne et n’ai pas pu vraiment jouer avec les jeunes car c’était l’année du COVID où le championnat a été arrêté. Je suis ensuite partie en prêt à Saint-Malo pendant deux ans afin d’avoir du temps de jeu. Et depuis cet été, me voilà de retour à Montpellier. »

 

Quand est-elle devenir gardienne de but ? 

« J’ai commencé vers 10 ans, je ne sais pas exactement comment ça s’est passé mais apparemment un jour, je suis arrivée avec une paire de gants à l’entraînement et je ne l’ai plus quittée ! Si je suis restée à ce poste, c’est que je m’y sentais bien. Je me souviens que lorsqu’on affrontait une autre équipe, les garçons d’en face disaient : ‘‘C’est une fille aux cages, ça va être facile’’ ! J’y puisais une motivation supplémentaire et je leur prouvais le contraire. J’étais aussi protégée par mes coéquipiers, notamment mon frère qui jouait dans l’équipe. Il était défenseur central, c’était plus facile de lui crier dessus. Du coup, il prenait un peu pour les autres. »

 

C’est un rôle à part ?

« Oui, c’est un rôle à part. L’entraînement est spécifique, la musculation est différente, les retours vidéos sont propres aux gardiennes comme les échauffements d’avant-match. On est un peu une secte au sein du groupe ! C’est un poste particulier, ingrat parfois, il faut aimer ça et avoir sa conscience tranquille. Cela peut être difficile de prendre du recul, on a souvent besoin d’un avis extérieur pour juger sa propre prestation. On a besoin de comprendre que ce n’est pas parce qu’on a encaissé un but qu’on est forcément fautive. »

 

Son retour à Montpellier, après ses saisons à Saint-Malo :

« J’ai senti le changement en revenant à Montpellier l’été dernier. Le staff avait changé, l’effectif aussi mais c’est surtout le rythme qui était différent avec les entraînements le matin, la vitesse de jeu, la prise d’informations qui doit être beaucoup plus rapide, le jeu au pied également. Tout va plus vite. Il faut être beaucoup plus précise, attentive et réactive. Heureusement qu’il y a eu la préparation cet été pour avoir le temps de s’habituer, se régler afin d’être prête pour le premier match de la saison. »

 

Sa première partie de saison avec Montpellier ? 

« On n’a pas forcément pris les points où on pouvait les prendre. On est un peu en-dessous de là où on aimerait être. Notre objectif, c’est évidemment de disputer les play-offs. Pour cela, on vise la quatrième place. On a concédé des nuls face à des équipes qu’on aurait pu battre. On est un peu déçues mais on ne s’attarde pas là-dessus et on regarde devant. Il reste des matches, tout est encore possible, c’est serré au milieu de tableau. Il suffit de pas grand-chose, que les autres fassent des erreurs et que nous soyons solides lors de nos prestations. On a plein d’individualités très, très fortes, c’est ce qui peut faire la différence notamment grâce à notre vitesse et la gestion de la profondeur. »

 

Son état d’esprit actuel ? 

« Avec la confiance, on joue de manière relaxée sur le terrain, sans pression. Je connais toutes les joueuses désormais, leurs points forts et leurs points faibles, je sais sur quel pied jouer. Cela pousse à vouloir continuer sur cette lancée. J’ai trouvé des repères. Lyon, le PSG, le Paris FC avant la trêve, c’étaient de gros morceaux avant la trêve. Contre l’OL, j’encaisse 5 buts mais je fais quand même une dizaine d’arrêts ! C’est du très, très haut niveau Lyon, l’une des meilleures équipes du moment. J’apprends. »

 

Ses débuts avec l’Équipe de France cet automne :

« J’ai commencé en sélection chez les jeunes, cela a été un long apprentissage car j’avais des difficultés au début. J’ai dû beaucoup travailler sur mon aspect mental. Jusqu’aux U23, il me manquait ce petit truc pour pouvoir atteindre les A. Je pense qu’il y a eu un déclic à mon arrivée à Montpellier vu que j’ai réussi à enchaîner les matches. C’est comme si une barrière mentale avait sauté. J’ai d’abord été appelée pour prendre part à trois jours du rassemblement avant de figurer dans le groupe. »

 

Son premier entrainment avec les Bleues :

« Étrangement, je n’étais pas du tout stressée sur le terrain, ce qui est contraire à ma personnalité ! Je suis arrivée très à l’aise, relâchée. La secte des gardiennes m’a intégrée très rapidement, cela m’a aidée. Ça s’est très bien passé, les joueuses ont toutes eu un petit mot pour m’encourager. Je suis la deuxième plus jeune joueuse du groupe mais ne le ressens pas. Je suis dans l’observation, j’essaie de prendre du recul, d’analyser, de comprendre. Ma place n’est pas acquise, je suis là pour apprendre avec l’envie d’y rester. » (Déclarations via fff.fr).

 

https://twitter.com/equipedefranceF/status/1741408925340029158

Continuer à lire...
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Barcelone annonce la signature d’Ellie Roebuck en provenance de Manchester City

Publié

le

Par

Le FC Barcelone prépare sa saison prochaine saison et vient d’officialiser le transfert d’Ellie Roebuck, une gardienne Anglaise qui arrive en provenance de Manchester City.

 

Après sa très belle saison et notamment la victoire de la Ligue des Champions, l’équipe féminine de la Ligue des Champions a désormais les yeux rivés sur la prochaine saison, afin de continuer à gagner. Et une recrue vient d’arriver, à savoir Ellie Roebuck, une gardienne de but Anglaise de 24 ans. Elle arrive en provenance de Manchester City et a signé un contrat jusqu’en 2026. Elle joué à Manchester City ces 9 dernières saisons, après avoir gravi les échelons dans les catégories de jeunes du club. Elle est née à Sheffield et a  joué plus de 100 matchs pour le club de la ville. Malgré son jeune âge, elle a déjà un palmarès bien garni et a remporté le championnat d’Angleterre, 3 FA Cups, 3 FA Women’s League Cups en club, un championnat d’Europe, 2 Arnold Clark Cups, ainsi que la deuxième place de la dernière Coupe du monde avec la sélection anglaise. De part son expérience, sa marge de progression et ses qualités, elle sera une superbe recrue pour le Barça.

La joueuse a exprimé sa fierté de signer dans cette équipe. « Je suis très excitée. Cela fait longtemps que j’attends cette opportunité. Je suis très heureuse d’être ici. On peut dire que maintenant que tout s’est mis en place, c’était le moment idéal pour venir ». Je veux aller dans le privé et vivre une nouvelle expérience. Il n’y a pas de meilleur endroit pour le faire qu’ici, alors je suis reconnaissant de l’opportunité qui m’est offerte.J’aime jouer avec le ballon dans les pieds et c’est l’équipe idéale pour le faire. Elle aime avoir la possession du ballon et jouer depuis l’arrière, alors j’espère apporter mon style. »

 

Continuer à lire...

Football

Alisha Lehmann bientôt à la Juventus avec son conjoint ?

Publié

le

Par

Actuelle joueuse de l’équipe féminine d’Aston Villa, Alisha Lehmann pourrait accompagner son conjoint Douglas Luiz à la Juventus. Ce dernier a de grandes chances d’y être transféré prochainement.

 

Douglas Luiz, le milieu de terrain Brésilien d’Aston Villa, pourrait signer à la Juventus en Italie prochainement. Les discussions s’intensifient et le club de Serie A est également ouvert à la possibilité de recruter Alisha Lehmann, sa conjointe, qui joue également à Aston Villa. D’après des sources italiennes, ce couple serait un stratagème marketing incroyablement attractif pour renforcer la marque du club, comme avec Cristiano Ronaldo en 2018. La joueuse comptabilise en effet 11 millions de followers sur TikTok et 16 millions et demi sur Instagram.

Au déjà l’aspect marketing, ce serait deux recrues incroyables pour la Juventus. Alisha Lehmann, la milieu de terrain Suisse, a marqué 2 buts en 15 matches de Super League féminine. Elle serait un véritable atout pour la formation bianconera qui cherche à gagner de nouveau son championnat.

 

Continuer à lire...

Football

Arsenal s’intéresse à cette joueuse du FC Barcelone

Publié

le

Par

Keira Walsh n’a plus qu’une année de contrat avec le FC Barcelone et Arsenal aimerait la recruter de nouveau. Toutefois, le Barça réclamerait une somme importante d’argent.

 

Afin de se renforcer pour la saison prochaine, Arsenal pourrait recruter une joueuse du FC Barcelone. C’est en effet Keira Walsh qui est dans le viseur. La milieu de terrain Anglaise avait quitté Manchester City en 2022 afin de signer au Barça, pour plus de 400.000 livres sterling. Comme le rapporte The Athletic, elle pourrait maintenant retourner en Angleterre, car Arsenal s’intéresse à elle. Malgré le fait qu’iil ne lui reste plus qu’un an de contrat, le Barça demanderait une importante indemnité de transfert pour la vendre.

Ses prestations au Barça et avec l’Angleterre ne sont pas passées inaperçues aux yeux des recruteurs d’Arsenal. Elle a grandement contribué au quadruplé du club Catalan la saison dernière, avec les victoires de la Ligue des champions féminine, de la Liga F, la Copa de la Reina et la Supercopa de Espana Femenina. Comme le rapporte Relevo, elle aimerait retourner en Angleterre et cela va certainement jouer.

 

Continuer à lire...

Tendance